La circulation routière

Publié le par aliyous

 

La circulation routière

Un égyptien en France:

De ce côté, pas grand chose à noter si ce n'est que pour lui, le trafic routier français est
calme et ordonné…même sur le périph à heure de pointe !!! 

Ce qui étonne tout de suite, c'est que les feux rouges sont respectés et que parfois, même les piétons attendent l'autorisation du "petit bonhomme vert" pour traverser!


 

 

Une française en Egypte: 

 

Alors là, par contre, j’ai de quoi dire…je vais d’ailleurs faire un petit topo sur les transports égyptiens...

 

Les voitures

La sécurité routière n'est pas à l'ordre du jour en Egypte! On roule assez vite, on tn-dsc03407.jpgdouble indifféremment à droite ou à gauche, le feu tricolore n'est qu'en option (d'ailleurs, aux carrefours où il faut vraiment s'arrêter, il y a le feu rouge plus un flic qui s'occupe de faire la circulation et de noter les infractions! Les forces de l'ordre notent le numéro de la plaque et les contrevenants doivent payer leurs contraventions lors de leur contrôle technique annuel (l'autre solution étant le "bakshich" bien évidemment!)tn-dsc03404.jpg


L'outil indispensable du conducteur: le klaxonne! C'est celui qui klaxonne et qui s'engage qui  la priorité...l'important étant d'être vu!

 

 

Les pieds

Etant donné l'état de la circulation, mieux vaut faire attention à ses fesses quand on traverse les grandes artères. A Alexandrie par exemple, la quatre fois quatre voies qui longe la baie se traverse les dents serrées et les yeux grands ouverts.

Comme en voiture, le principe, c'est d'être vu...et donc de traverser en essayant de capter le regard des conducteurs.

Sur cette route par exemple, il y a des passages souterrains...il est donc possible de ne pas prendre de risques, par contre à d'autres endroits c'est presque mission impossible (mais quand on voit de vieilles dames se lancer... on de dit que finalement tout est possible!)


Les taxis 

Le moyen de transport le plus utilisé. Chaque ville possède sa couleur de taxi spécifique:

 

                                         

Pas de problème pour en trouver un, c'est un défilé de taxi dans chaque ville...il n'y a qu'à lever la main!

La plupart du temps, les taxis sont sans compteurs...le prix dépend bien évidement de la course mais n'est pas très élevé sauf si vous décidez de faire un long trajet, de vous rendre aux pyramides ou à l'aéroport.

 

Les microbus

très pratiques aussi et encore moins chers...le principe: on lève la main n'importe où, n'importe quand pour monter...on s'entasse et quand on veut descendre on crie "Hena" ou "A la gamb la oussamart"

Le prix varie lui aussi en fonction de la distance parcourue mais reste modeste.

Pour payer, force est de constater que chaque ville a ses règles propres: pour preuve: à Alexandrie, une fois monté et installé, on fait passer son argent de main en main jusqu'au chauffeur qui nous renvoie la monnaie par le même biais alors qu'à Port Saïd, on paye plutôt au chauffeur en descendant.

 

Le tramway

                              tn-dscn0647.jpg
A Alexandrie, le tramway parcours la ville.  La particularité de ce tramway, c'est que le premier wagon est réservé aux femmes...rien ne les empêche de monter dans un autre wagon, par contre, l'inverse n'est pas pensable.

 

Les bus inter urbains

pour voyager de ville en ville et traverser le pays, rien de tel! La particularité des bus? Jour ou nuit...toujours une télé et un film Egyptien à fond de cale! Si on a prévu de dormir dans le bus, mieux vaut ne pas avoir le sommeil léger!
Ils ne sont pas tous en très bon état mais de manière générale, ça peut aller!

                                                      

Les trains

Pour ce qui est des trains, nous ne l'utilisons que pour la liaison Le Caire-Alexandrie... trains presque à l'heure, confort normal...RAS pour ceux là!

 

 

Les 4X4

très pratiques dans le désert...mais souvent en panne!
Hé oui, entre la chaleur qui fait éclater les pneus, le sable qui se met à des endroits incongrus et l'état général des véhicules... mieux vaut ne pas être préssé!
tn-dscn0391.jpg tn-dscn0774.jpg









 

Publié dans Le choc des cultures

Commenter cet article

choupanenette 02/06/2008 11:18

Bravo pour votre site ! Je suis allée trois fois en voyage en égypte et j'avoue que la circulation c'est......... particulier ! La première fois je suis restée bouche bée et finalement ça m'a beaucoup plu. J'aime ce pays tel qu'il est ! Amitiés